Mikoyan-Gurevich 15bis

Informations :

Echelle :

1/48
Marque : Tamiya
Nombre de pièces : 73
Référence : 61043
Type : plastique injecté
Lignes de structures : en creux
Remarque : Moteur fourni


Historique :

Issu du FockeWulf TA 183 de Kurt Tank le MiG15 a effectué son premier vol en 1947 et est entré en service actif en 1949.Le moteur est un turboréacteur, copie soviétique du Rolls-royce NENE Mk1 britannique (appelé VK1). Le Mig-15 eu son baptême du feu en Corée en 1953, quand des pilotes de bombardier B-29 américains déclarèrent qu'un avion inconnu décimait leurs escadrilles. Les Américains lui opposèrent leur F-86 Sabre.
Il fut exporté vers de nombreux pays satellites de l'URSS et a été également produit sous licence en chine sous le nom de J-4
-caractéristiques :
Longueur : 10 m envergure : 10,62 m
Poids à vide: 3,6 T maxi : 5,5T
Vitesse maxi :1107 km/h


Maquette et montage :

On trouve le plastique standard de la marque et la notice habituelle Tamiya .L'avion peut être présenté réacteur apparent, la partie arrière posée sur un chariot de maintenance, une échelle d'accès est également fournie.3 décorations possibles : Armée Chinoise de Libération camouflé vert foncé/bleu ciel ou aluminium/rouge en Corée 1951 ,et Armée de l'Air Soviétique en 1951.
Peintures : acryliques Tamiya et PrinceAugustAir Aérographe : Paasche VSR90

On assemble le cockpit bien détaillé, le tableau de bord est peint en noir et brossé à sec en gris clair. Le reste du cockpit est bleu ciel, le siège brun .On posera le collimateur à la fin.
Si on le souhaite on peut procéder à la mise en peinture et à l'assemblage du réacteur au même moment.

On colle les demi fuselages, le mastic n'est pas nécessaire. Un peu de ponçage au papier 1000 suffit à faire disparaître les marques de joints.
-point particulier :
Le nez : au moment de coller les demi fuselages en insérant le cockpit il faut également emprisonner la pièce séparant la prise d'air en deux, il est donc indispensable de peindre cette pièce et l'intérieur du fuselage couleur aluminium ainsi que l'intérieur de la partie arrière avant de les assembler. L'anneau frontal est mis de côté et peint en rouge.
L'assemblage des ailes ne pose aucune difficulté. Il est possible de peindre l'avion par sous-ensemble (partie avant et arrière du fuselage, ailes).Après avoir peint les puits de trains, l'intérieur des volets et les aérofreins en bleu ciel, laissé sécher 48 heures et masqués au Maskol j'ai peint tout en aluminium mat, puis délimité certains panneaux avec de la bande cache tamiya pour passer d autres nuances métalliques (acier, chrome) afin de casser l'uniformité de la teinte métal.
Les détails sont repris au pinceau (mitrailleuses, canons).Les trains sont bien moulés et s'ajustent parfaitement.
Après avoir bien laissé sécher (48 heures minimum) j'ai passé une couche de vernis brillant, les décals sont peu nombreux et se posent sans soucis, un peu d'assouplissant (Micro Sol) permet de les ajuster parfaitement. Un voile de vernis mat emprisonne le tout, la pose des parties transparentes termine le montage .

Conclusion :

Un modèle Tamiya d'excellente qualité très bien détaillé, facile à assembler(temps de montage environ 12 H) ,à placer face à un F86 Sabre ou dans sa collection de MiG.