GIAT LECLERC RT5


Le Leclerc est fabriqué par Nexter (anciennement Giat Industries) à Roanne dans la Loire jusqu'en juillet 2008 pour les dernières livraisons de chars de dépannage aux Émirats Arabes Unis. Malgré des débuts difficiles et une mise au point très longue,il permet à la France et à ses clients d'assurer la relève de l’AMX-30 vieillissant. Le prix unitaire d'un char est évalué à 12 millions d'euros l'unité à l'export. La production de série débuta en 1990, toutes versions confondues, elle représente un total de 862 chars .

Caractéristiques générales
Équipage
3 hommes : opérateur de tourelle, pilote, chef de char
Longueur
6,88 m (9,87 m avec le canon)
Largeur
3,60 m (3,71 m avec protections latérales)
Hauteur
2,53 m
Masse au combat
56 tonnes
Armement principal
1 × 120 mm stabilisé cadence de tir de 6 cps/min
Armement secondaire
1 x 12,7 mm coaxiale (950 coups à 600 cps/min)
1 x 7,62 mm mitrailleuse en tourelle
2 x 9 pots lanceurs
Moteur
1500 ch/DIN à 2 500 tr/min (937,5 kW)
Vitesse
72 km/h sur route et 55 km/h en tout-terrain
 
Autonomie
500 à 650 km

Présent sur le théatre à cette période , j ai choisi de représenter le Leclerc dans sa version "Kosovo" avec un camouflage unique.


La maquette :

Bien connue, la maquette Heller sortie en 1992 est loin d'être aux standards les plus modernes. Le plastique marron est cassant. le moulage est parfois grossier sur les petites pièces. Pour cette version la boîte Heller est completée par les planches de photodécoupe Eduard, le set de modification Terremodèles et la planche de décalques Echelon.

Montage :

Préparation des roues du set Terremodèles , pour comparaison la roue d'origine Heller :

Collage de la caisse après avoir éliminé les garde-boue ,et mise en place des roues sans souci...

Collage a la cyano des premières pièces en photodécoupe sur les jupes :

Mise en place du pare boue Terremodeles et de la photodécoupe sur la caisse...

Montage de la tourelle...j'avais oublié que chez Heller il n y avait pas les Galix...

Après vérification des photos et remarques de chefs de chars j'ai supprimé les manilles et laissé le support de 2,5l vide.

Ajout de diverses petites pièces sur la tourelle et du viseur chef, mise en place du canon pour essai.

Peinture :

Le modèle est peint avec les trois tons "Armée de Terre", (vert XF5+XF2 +XF67) (pour les planches du schéma réel me contacter) :

Les délimitations sont faites avec de la Patafix, 24 heures de séchage entre chaque couleurs .

 

Le camouflage est sali avec un mélange buff et marron très dilué.Du gros sel est déposé pour réaliser les éraillures, ensuite je passe le badigeon blanc à l'aérographe et au pinceau , puis certaines parties sont reprises en comparant avec les photos. Des depôts de neige sont fait avec le bicarbonate collé avec du Klir. Des détails sont repris au pinceau (embouts des Galix, feux...). Un peu de cyano sur les garde-boues simulent les petits stalactites de glace.Un dernier voile de brun clair est passé sur les train et le bas de caisse.

La base :

Une simple base en bois recouverte d'enduit puis de bicarbonate après quelques minutes, puis des traces de chenilles sont apposées.

Finalement j'ai obtenu une réplique convaincante de ce Leclerc

 

Plus de photos là...

Conclusion :

Une référence qui date mais incontournable pour les premières versions du Leclerc,même si l'after-market est de moins en moins facile à trouver. Un peu de patience et quelques feuilles de papier à poncer m'ont permis de faire ce modèle qui me tenait à coeur.

O.R2011